Chères amies, chers amis,

En raison de l’obligation de respecter la distanciation physique de 2 mètres pendant la pratique sportive, la navigation en équipage est rendue quasiment impossible par les autorités. Cette situation est très pénalisante pour une partie de nos activités tel que la navigation en habitable, en dériveur double ou bien en catamaran. A l’approche des vacances du Printemps, cette restriction va aussi avoir des conséquences sur les stages de voile que plusieurs d’entre vous proposent.

La Fédération Française de Voile a alerté à plusieurs reprises les autorités et continue de le faire. Mais aujourd’hui, nous pensons que notre demande doit sortir du cadre « administratif » et rayonner plus largement. C’est pourquoi la Fédération Française de Voile soutient la démarche lancée par quelques parents dont les adolescents pratiquent la voile de compétition. Cette dernière prend la forme d’une pétition sur le site Change.org. Même si cette pétition, qui a déjà obtenu 400 signataires, est très axée sur une des pratiques que nous évoquions précédemment, nous pensons qu’elle peut être le déclencheur d’un mouvement et nous nous ferons fort d’en informer notre Ministère de tutelle, en élargissant le champ de la discussion, si cette dernière prend la dimension espérée.

La semaine dernière nous évoquions la force du réseau. Par ce message nous espérons que cette pétition en bénéficiera. En la relayant à vos différents membres et réseaux, nous pouvons multiplier le nombre de signataires de façon exponentielle. Je compte sur vous, pour que cette pétition issue de parents concernés par le bien-être de leurs enfants trouve le rayonnement qu’elle mérite.

En parallèle de ce dossier de la navigation en équipage qui est aujourd’hui prioritaire, nous poursuivons nos travaux de développement. C’est ainsi que nous allons vous proposez dans les semaines à venir un accompagnement axé sur le Wingfoil. Cette nouvelle activité en vogue sur tous les plans d’eau du pays n’en finit plus d’attirer de plus en plus d’adeptes. Ses atouts sont nombreux : un matériel peu encombrant, la légèreté de son aile, les sensations qu’elle procure… Elle est aussi une activité accessible pour un large public et avec un temps d’apprentissage réduit. Nous y voyons un produit attractif et c’est pour cela que nous avons prévu d’aider 100 d’entre vous à vous équiper.

En attendant l’ouverture de ce nouveau programme, je vous souhaite une bonne lecture de cette nouvelle édition de notre lettre d’information.

Nicolas Hénard

Président de la FFVoile

Signez la pétition pour le retour de la navigation en équipage  →